AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La communauté d'aarklash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark Apocalypse
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: La communauté d'aarklash   Sam 20 Aoû à 14:10

Pour cette histoire, il y aura un prologue et je prévois une dizaine de chapitre pour l'instant je recopie le numéro un sur pc et le deuxième est en court

PR - CH1 - CH2 - CH3 - CH4 - CH5 - CH6 - CH7 - CH8 - CH9 - CH10

Noir Arrow écrit
Rouge Arrow en court
Blanc Arrow pas commencé

_________________
J'ai des hauts des bas, des milieux ça se voit,
Je ne sors plus de chez moi, j'suis folle et ça se voit,
J'ai pas grand chose à faire,
J'ai pas grand chose à dire sur cet air


Dernière édition par le Mar 30 Aoû à 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/razielvampires/PersonalSpace.aspx?
Dark Apocalypse
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: La communauté d'aarklash   Sam 20 Aoû à 14:12

Prologue

Il y a trente ans de cela, un homme que l’on nommait Vengeur Noir terrorisait des milliers de villages keltois en massacrant sa population et en brûlant toutes les maisons ne laissant aucun survivant.
Mais un jour, lors d’un assaut, il reparti en laissant deux survivants sans le savoir, l’un d’eux fut adopté par les Alahans, l’autre du grandir seul. Lors de ça dix-huitièmes années, l’un rejoignis l’autre à Kaiber en tant que Paladin de Doriman mais il quitta son service après trois ans pour partir à la recherche du Vengeur Noir pour le tuer, aujourd’hui, on le connaît sous le nom d’Apocalypse Angel’s
Quand au deuxième garçon, plus vieux, fut formé par son père adoptif en tant qu’archer d’Icquor à Kaiber, avant Apocalypse. Mais on s’ennuis vite à Kaiber, les mort-vivants ne sont pas régulier dans leurs attaques, il y a des blancs de quelque jours et des fois de quelque années mais c’est rare. A chaque fin de semaine, il y a des combattants de Kaiber, qui prennent des paris en misant une partie de leur paye sur un jour ou lequel ils disent que c’est celui-ci qu’Achéron va attaqué, a chaque fois que notre archer plaçais son or dans le sac, il disais « Et peut-être que Kaiber tombera devant les ténèbres » Et les autres lui riait au nez, cependant il n’avait pas tord, ce finirais par arriver tôt ou tard.
Un jour il remporta la cagnotte, 30.000 pièce d’or, et ce jour, il décida secrètement de mettre en scène sa mort pour partir à l’aventure. Après avoir mis dans son sac des provisions et l’or qu’il cacha là ou Kaiber et la chaîne du Béhémoth se mêlais, il alla sur les remparts de Kaiber, prit son arc et un carquois en sortant de la tour, se plaça, arc tendu prêt à tirer…

_________________
J'ai des hauts des bas, des milieux ça se voit,
Je ne sors plus de chez moi, j'suis folle et ça se voit,
J'ai pas grand chose à faire,
J'ai pas grand chose à dire sur cet air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/razielvampires/PersonalSpace.aspx?
Dark Apocalypse
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 06/03/2005

MessageSujet: Re: La communauté d'aarklash   Mar 30 Aoû à 12:03

Chapitre un

Ca fait déjà une heure que je suis sur ce rempart guettant le moindre tas d’os vers l’horizon et là je vois une faille dans la forteresse, une faille que je n’avais pas vu lorsque je suis allé poser mon sac, mon échappatoire, je vais enfin me barrer de cette forteresse et partir là ou les chemins vont. Enfin quelques os pourri daignent à se montrer. Je prends une flèche, vise et tire, en plein dans la tête. Mais nos tirent ne suffisent pas, Achéron est déjà à nos portes, en une poignée de minute, notre commandant demande a ce qu’un escadron de prendre les armes pour couvrir nos hommes en bas. Je me porte volontaire et pars casser un peu d’os. Achéron est nombreux aujourd’hui, nous avons du mal à les retenir, je profite de la mêlée pour m’enfuir, en laissant part terre mon collier en dents de tigre de dirz que ma mère adoptive ma remit quand je suis entrer à Kaiber et partis dans la faille avec mon sac. C’était incroyable, j’étais à l’intérieur des murs de Kaiber. EN les parcourant, je vis un autre trou, une grotte, sans doute faites par les nains de Kaiber pour s’enfuir eux aussi cependant on n’ai pas a l’étroit dans ces tunnels. Pendant mon ascension, je me demandais bien ou j’allais atterrir, allais- je me retrouver nez à nez avec Achéron ou ne jamais en sortir. Après quelque jour de marche dans ces tunnels, je fini par en voir la fin, la lumière du jour m’aveuglait un peu, la température avait baissé, je devais me trouver sur les terres de neiges éternel du Béhémoth.
Tromperie, trois jours que je suis dans cette grotte et mes yeux me font déjà défaut, ce n’ait que le trou d’une petite crevasse. J’en profitais pour faire une pause et dormir un peu...
Je fus réveillé par Nelhan, un de mes amis à Kaiber, il était perturbé, Achéron attaquais en force, nous devions absolument riposter.
« Pendant tant d’années, vous vous êtes affrontés
Pendant tant d’années, cette terre a été souillée par la guerre
Pendant tant d’années, Achéron a attaqué
Pendant tant d’années, Kaiber a tenu et a vaincu
Mais combien d’années, va encore tenir cette forteresse
Achéron a un cerveau, vous n’avez pas vu que ces attaques vous ont conduis dans un piège.
Un piège qui a commencé lors de la première attaque à Kaiber. Vous, Humains Elfes et nains n’avez jamais cherché plus loin que cette forteresse, Vous avez causé notre pertes mais aujourd’hui, il est presque trop tard, Achéron attaquera après une défaite, avec un nombre de squelettes que l’on ne pourra compter, une attaque qui détruira Kaiber, une attaque mené par tous les souverain des Maisons Obscurs en personne, une attaque qui permettra à Achéron de régné sur Aarklash.
Vous devez empêcher que cela arrive, partez vers les villages des autres peuples, formez une communauté de tous les peuples, pour qu’un jour, les Wolfens, Nains, Orques, Gobelins, Elfe et Humains oublient leur haine le temps d’un combat, d’une bataille et de détruire une fois pour toute Achéron, maintenant, réveille toi, Réveille toi ! »

Un rêve, un cauchemar, ça ma semblé si réelle et pourtant ce n’était qu’un rêve.
Je pris mon arc et mon sac et continua mon voyage dans les tunnels. Je finissais par atterrir dans une grotte plus grande, immense, assez pour contenir un monstre.
Une voie - C’est exacte...Aventurier
Le rôdeur – Quoi !? ... Un dragon qui parle... je rêve encore
Le dragon – Eh oui jeune rôdeur, je suis un dragon qui parle et tu n’es pas entrain de rêver, c’est la réalité
Le rôdeur – La réalité ? Les dragons ne sont pas censés parler
Le dragon – C’est vrai mais vois-tu, ce n’est pas un dragon qui te parle, leurs cerveaux ne sont pas assez évolués, c’est pour cela que je peux communiquer avec toi et te parler de Kaiber, du rêve que tu as fait
Le rôdeur – Comment êtes-vous au courant de ce rêve
Le dragon – Ce n’était pas un rêve ordinaire, c’était une vision de votre avenir, Kaiber va tomber sous la légion obscure
Le rôdeur – La légion obscure ?
Le dragon -- C’est le nom que l’alliance de la lumière va leur donner mais là n’est pas la question. Vous devez rallier les peuples d’Aarklash pour sauver son avenir, permettre la vie à vos générations à tes frères oubliés qui vont débarquer sur cette terre
Le rôdeur – Mes frères oubliés ?
Le dragon – J’en ai trop dit, ma magie s’estompe jour après jour... Au j’allais oublier, le dragon va t’attaquer quand je serais parti... Au revoir
Le rôdeur – Quoi ?!

Le dragon gémissait, aussitôt l’esprit dissipé qu’il cracha une vague de flamme. J’eus à peine le temps de me cacher que le feu atteignit mon bras ainsi que la corde de mon arc, mais avant quelle ne soit totalement réduite en cendres, je tira une flèche dans la gueule de la bête qui lui traversa la mâchoire, il mit un temps avant de s’effondrer mort. Je repris ma route à travers les tunnels. Après plusieurs jours de marche et de souffrance, je sentais le froid devenir de plus en plus persistant et quelques minutes plus tard je trouvais enfin une sortie. Elle était à environ trois mètres au-dessus de moi et donc difficile à atteindre d’une part par ma blessure et d’une autre par étroit et glissant mais j’étais déterminé à vouloir sortir d’ici peu importe comment. Lorsque j’étais dehors, je ne voyais que de la neige à perte de vue et de la fumée s’élevant vers le ciel, probablement un feu de camp pas très loin. je me dirigeais donc vers cette direction, la fumée semblait être à environ une heure de marche mais je dus m’arrêter plusieurs fois remettre de la glace sur ma brûlure. C’est finalement après deux heure de marche que je finissais par arriver au campement, celui d’orques, les fameux orques du béhémoth.
Le rôdeur – Alors c’est donc vrai, il y des orques qui vivent dans ces montagnes.
Orque costaud – Halte, qui vient ?
Le rôdeur – Je ne suis qu’un simple rôdeur
Orque costaud – Un simple rôdeur, tu as pourtant un arc Alahan avec toi
Le rôdeur – Certes mais je ne peux l’utiliser, la corde ayant brûler...
Orque costaud -- tu me simplifies donc la tache pour te tuer
Shaman orque – Voyons mon ami, il est lâche de s’attaquer à un homme désarmé et blessé
Orque costaud – Ces vermines ne son jamais désarmé, ils sont dangereux
Le rôdeur – Votre ami à raison, j’ai aussi une épée sur moi, une épée que je vous remets pour vous prouver que tous les Alahans ne sont pas dangereux
Shaman Orque – Voilà qui est fait, maintenant suis-moi jeune aventurier, je vais soigner cette blessure.

Un peu plus tard, après m’avoir soigné, le shaman me remit une corde cynwalls qu’il avait trouvé vers Bran Ô Kor sur un champ de bataille avant de brûler les corps pour ne pas attirer la gorgone, je remarquais aussi qu’un jeune orque n’arrêtait pas de fixer du regard depuis mon arrivé.
Le rôdeur – Approche mon ami
Orque curieux – Désolé de vous déranger dans votre travail
Le rôdeur – tu ne me déranges pas au contraire
Orque curieux – J’ai une question à vous poser
Le rôdeur – je t’en prie
Orque curieux – Qu’est ce qu’un humain peut bien faire ici ?
Le rôdeur – Je voyage tout simplement, je cherche aussi des compagnons pour l’aventure
Orque curieux – L’aventure, j’aimerais venir avec toi, où compte tu aller ?
Le rôdeur – J’ai l’intention d’aller vers le nord, dans les forets elfiques, ensuite dans la capitale Sessairs, descendre sur Cadwallon quelques jours et continuer sur Kalienne puis je remonterais jusqu’au cercle de Morn en passant par les cité naines
Orque curieux – Pourquoi un si long voyage ?
Le rôdeur
– Tu vois Kaiber est le seul rempart entre la lumière et les ténèbres et un jour ou l’autre Kaiber tombera aux mains d’Achéron et ce jour là chaque mort dans le rang des vivants donnera un combattant de plus pour Achéron, c’est pour ça que je recherche des combattants qui pourraient représenter leur peuple pour qu’un jour nous oublions tous notre haine pour détruire une bonne fois pour toute Achéron
Orque curieux – Dans ce cas tu peux compter sur les orques du Béhémoth et peut être ceux de Bran Ô Kor
Le rôdeur – Merci, au faites, j’en oublie les bonnes manières, je me présente, Keldorn, ex-archer d’Icquor à Kaiber.
Orque curieux – Moi c’est Grôns, traqueur du Béhémoth
Keldorn – Bien Grôns, nous partirons demain matin
Grôns – Très bien je vais faire mes adieux à mes frères, bonne nuit Keldorn
Keldorn – Bonne nuit.


Fin du premier chapitre

_________________
J'ai des hauts des bas, des milieux ça se voit,
Je ne sors plus de chez moi, j'suis folle et ça se voit,
J'ai pas grand chose à faire,
J'ai pas grand chose à dire sur cet air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaces.msn.com/members/razielvampires/PersonalSpace.aspx?
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La communauté d'aarklash   

Revenir en haut Aller en bas
 
La communauté d'aarklash
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Communauté] Theramore
» Elsass-Hattrick.com : Le forum de la communauté alsacienne
» Google Maps - Les membres de la communauté
» La communauté
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Confrontation :: La bibliothèque imaginaire des keltois-
Sauter vers: